Follow Us @fofie_lit

10 févr. 2020

Le K de Kismet - Rebecca Brocardo


J'avais beaucoup aimé le premier roman de l'autrice, il en est de même pour "Le K de Kismet" !


L'autrice, Rebecca Brocardo, a une plume soutenue, très littéraire et ce n'est pas pour me déplaire. On est dans "ce qui se fait de mieux dans l'autoédition", pour moi ; que cela soit au niveau du fond (l'intrigue, constitution des personnages) et de la forme (pas de faute d'orthographe, pas de phrase alambiquée : une maîtrise parfaite du français, etc.) !!!

J'avais beaucoup aimé son premier roman, "Les Carnets de Pauline Thot" (lien) emprunt de beaucoup de féminisme et de psychologie. Dans ce second roman, on retrouve ce dernier aspect, bien plus travaillé.

L'intrigue de "Le K de Kismet" peut sembler décousue de prime abord et trop riche en personnages... Mais il s'agit d'un roman choral où chaque détail compte, où chaque personnage a un lien avec le suivant : tout est orchestré de main de maître par Rebecca Brocardo.

Plusieurs thèmes sont abordés, tels que : la politique, la religion, la quête de soi, etc. et plusieurs pays sont visités. C'est un road-trip planétaire où le passé formate le présent, où le présent prévaut sur l'avenir.

Quelques personnages m'ont moins emportée que d'autres, surtout ceux pour qui la religion avait une grande place... Mais ceux de Lalie et de Joan m'ont bien plu. 
D'ailleurs, on retrouve Pauline Thot. Elle a droit à son chapitre ! Un chouette clin d’œil au précédant roman de l'autrice.


Un roman choral où le destin de chacun est tributaire de l'autre.



Autrice : Rebecca BROCARDO
Maison d'Editions : Autoédition
Date de parution :  2019
Pages :  201





4 commentaires:

  1. On est dans "ce qui se fait de mieux dans l'autoédition" => ça met tellement la pêche ça <3 merci

    RépondreSupprimer
  2. Je suis contente de voir que tu as aimé ce livre toutefois, je ne pense pas le lire. Ce n'est pas trop mon genre...

    RépondreSupprimer