Follow Us @fofie_lit

27 janv. 2020

#Blabla - Découvrir un auteur que vous n'avez jamais lu

27.1.20 0 Commentaire

Je me suis inscrite au Swap Marathon 2020 !

Pour cette 4ème année, Lylie - organisatrice du swap - a proposé le thème général : "place aux auteurs", avec deux possibilités : 1 envoi par mois ou un envoi de 3 livres par trimestre.
Mensuellement, il y a des thèmes à respecter : "découvrir un auteur", "un auteur féminin", etc.

Je me suis mise en binôme avec St3ph-Hanni, avec qui j'ai récemment fait le Swap Carnet de Bord. On est parties sur 1 livre de poche et des goodies / mois.
Un p'tit colis simple mais qui fait plaisir, tous les mois ☺

Le thème pour Janvier, était :
 "Découvrir un auteur que vous n'avez jamais lu"

Si on me pose la question, de but en blanc, comme ça : rien ne me vient !!! 

J'ai dû faire la liste mi-novembre, de mémoire de poisson rouge, et j'avoue : j'ai été voir les listes faites par St3ph-Hanni et les autres participants au swap, pour me donner des idées... Et puis, après moult péripéties, j'avais réussi à faire une liste avec 5 auteurs !

Dans ma liste, il y avait :

Couverture Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles
de Suzanne Hayes & Loretta Nyhan
Pocket - 2015

Entre Iowa et Massachusetts de 1943 à 1946
Depuis que son mari a été appelé à rejoindre les forces alliées pour combattre en Europe, Glory Whitehall s’ennuie. Laissée seule avec son fils de 3 ans, enceinte jusqu’aux yeux, la jeune femme cherche une occupation pour tromper la solitude. Un beau matin, Rita Vincenzo reçoit la lettre d’une inconnue du Massachussetts…

Entre Glory, jeunette impulsive, et Rita, femme de poigne au grand cœur, se tisse une amitié au fil de la plume. Une correspondance entre deux femmes séparées par des centaines de kilomètres, accidentellement rapprochées par l’absence de leurs époux, partis sur le front.




Couverture Six of Crows, tome 1
de Leigh Bardugo
Le Livre de poche - 2017


Ketterdam : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant...








 de Liane Moriarty
le Livre de Poche - 2016


Jamais Cecilia n’aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l’ouvre et le temps s’arrête... John-Paul y confesse une faute terrible dont la révélation pourrait détruire non seulement leur famille mais la vie de quelques autres. À la fois folle de colère et dévastée par ce qu’elle vient d’apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va
la ronger, si elle parle, ceux qu’elle aime souffriront.









Et... je ne me souviens pas des autres ! Ça m'apprendra à ne pas les noter ! ☻



J'ai reçu le dernier : "Le secret du mari" de Liane Moriarty. Plus que l'autrice, c'est vraiment le roman que je souhaitais découvrir ! *chuuut, c'est un secret
 Je ne sais plus où je l'avais vu, mais je me souviens que la chronique avait été élogieuse et qu'elle m'avait donnée envie ! Du coup, je suis bien contente d'avoir eu celui-ci !!

Il y a des auteurices que vous souhaitez découvrir, en particulier ???


24 janv. 2020

Soeurs Sorcières, tome 2 - Jessica Spotswood

24.1.20 6 Commentaire

Un roman dévoré en une journée !
 

J'avais lu le premier tome, courant mai/juin... (mon avis ici).

L'autrice de "Sœurs Sorcières", Jessica Spotswood, donne beaucoup de rythme à sa trilogie fantaisiste, il y a une vraie dynamique de construite autour des personnages. 
L'univers dans lequel ils évoluent est captivant, flippant, prenant. Au travers de cette histoire jeunesse, sur fond de sorcellerie, Jessica Spotswood dresse un portrait, tout de même, pas très reluisant de notre société actuelle, où les femmes doivent faire face à un patriarcat pesant et anormal.

L'intrigue se déroule en Nouvelle-Angleterre et n'est pas sans rappeler les très célèbres évènements de Salem au XVIIè. 
Dans le tome 1, l'histoire des soeurs Cahill s'installait plutôt lentement. On découvrait Cate, Maura et Tess, trois sorcières qui apprenaient à vivre dans une époque où elles n'ont pas droit d'être elles-mêmes.
Dans ce second tome, l'intrigue se développe vraiment. Elle est riche en détails et en évènement.

Cate Cahill est une héroïne qui vous touche obligatoirement ! Elle se découvre davantage que dans le tome précédent. Elle est face à elle-même, à sa féminité, à ses pouvoirs. Elle ne gère rien, mais elle fait au mieux... pour ses sœurs. Le bonheur de Maura et Tess, ses deux petites sœurs, priment sur tout. 
Cependant j'ai apprécié la voir évoluer aux côtés de Finn, qu'elle ose grappiller des moments de complicité/intimité.
Le personnage de Maura est, quant à lui, mis à mal. Mais au fond, on sent bien que c'est une jeune fille qui se cherche et qui ne fait pas les bons choix ; plutôt qu'être quelqu'un de foncièrement mauvais.
Tess, quant à elle, est là, pour ravir les plus jeunes lecteurs.

Je vous le dis déjà : à peine avais-je terminer ma lecture de ce second tome des "Sœurs Sorcières" que je courrai acheter le troisième et dernier tome ! Il m'était impossible d'attendre encore 6 mois pour avoir le fin mot des aventures de Cate Cahill




Du rythme, une intrigue très forte, une jolie romance, et beaucoup de sorcellerie.



Couverture Soeurs sorcières, tome 2
Autrice :  Jessica SPOTSWOOD
Maison d'Editions :  Nathan
Date de parution :  2014
Tome 2/3
Pages :  436

Mon avis sur le premier tome : ICI
Mon avis sur le troisième tome devrait être sur le blog dans la première quinzaine de février.... 


Vous aimez les histoires de sorcellerie ?



22 janv. 2020

#KidsLisent Les P'tites Poules - Christian Jolibois et Christian Heinrich

22.1.20 6 Commentaire

♪ Des p'tites poules, des p'tites poules, encore des p'tites poules ♫


Anaïs a eu trois tomes de la collection "les P'tites Poules" de Christian Jolibois et illustrée par Christian Heinrich, à Noël ! Elle a dévoré les poules ces livres jeunesses en un rien de temps !

Ces petits livres sont très sympa à lire et ne coûtent pas un bras (4.95€).
On y lit pleins d'expressions, des jeux de mots, etc. Il y a des parallèles avec des contes, l'Histoire, les croyances, etc. Le langage est plutôt soutenu et permet d'étayer le vocabulaire des jeunes lecteurs. 

 Galilée qui zieute les étoiles !
Anaïs est déjà une bonne lectrice et elle aime beaucoup "Les P'tites Poules" pour y découvrir de nouveaux mots. C'est une curieuse, ma digne fille : elle s’intéresse à tout et aime découvrir pleins de choses.

Le tome 2 "Un poulailler dans les étoiles" propose une petite excursion dans les étoiles ! 
J'ai aimé les P'tites Poules vertes, elles sont rigolotes ! En plus, elles ont des dents ! En plus, j'aime bien regarder les étoiles, alors ça me fait plaisir de voir Carmélito faire pareil, avec son copain Bélino !
Plusieurs thèmes sont abordés dans ce tome : la moquerie, le partage, la différence et l'astronomie.
Il est fait mention de Galilée. Avec Anaïs, on a donc parlé de ce Monsieur, de ses recherches et du télescope, dont il est l'inventeur. Alors, en parallèle de sa lecture, on a parlé galaxie, étoiles, planète bleue...


Le tome 3 "Le jour où mon frère viendra" :


L'intrigue de ce tome traite de l'exclusion dû à la différence (Carmélito est un poulet différents des autres : il est rose "plutôt" que blanc) et de la GPA (oui, oui !). 
Une allusion est faite au fruit défendu, à la pomme du jardin d'Eden et au serpent.
Et on y croise même "Le Petit Poucet"et ses petits bouts de pain qui disparaissent...

J'ai adoré les hérissons, ils sont trop drôles ! Surtout quand ils jouent avec l’œuf de la petite sœur de Carmélito ! 
Et puis, Carmélito est rose, son papa est orange, sa maman est blanche et... sa petite sœur est jaune ! Chacun sa couleur, c'est génial !!! Bien que les autres trouvent ça nul.

Dans ce tome, il y a une page qui nous a fait fouiner sur internet, pour montrer à Anaïs (et même à Joana) un tableau dont c'était inspiré l'illustrateur : Le Cri de Munch

Edvard Munch, 1893, The Scream, oil, tempera and pastel on cardboard, 91 x 73 cm, National Gallery of Norway.jpg
Le Cri de Munch - Source Wikipédia
Le Cri des P'tites Poules

Le tome 16,"Les P'tites Poules et la famille Malpoulie", aborde plusieurs thèmes, tels que la politesse, la gentillesse, la bienveillance et la différence de "classe sociale"... Parce que la famille Malpoulie a tout de la caricature faite des aristocrates : pédants, méprisants, hautains, etc. 
 

Les P'tites Poules, elles sont envahies par une famille de hiboux qui n'est pas très gentille. Ils sont mal polis et pas sympa. Mais le papa de Carmélito, il décide d'être tout de même gentil avec eux et de les aider quand ils ont ensuite un gros problème !!! J'ai beaucoup aimé la fin.


Dans ce tome, beaucoup d'expressions et de jeux de mots, comme celui ci-dessous :


Et une belle évocation historique, avec la reprise du chant révolutionnaire : "Ah ça ira, ça ira, ça ira" ! ♫
Le "Petit Chaperon Rouge" a droit à son petit clin d’œil,  avec la phrase "magique" pour ouvrir la porte de chez sa Mère-Grand !


Bref, vous l'aurez compris : j'ai beau flipper ma mémé devant une poule... Anaïs est fan de cette collection et j'avoue prendre plaisir à la lire également ! 

C'est bientôt mon anniversaire !!! Du coup, j'ai déjà mis sur ma liste les livres 4, 5 et 6 ! ☺





18 janv. 2020

Lux - tome 5 Opposition de Jennifer L. Armentrout

18.1.20 9 Commentaire

Et dire que j'ai commencé 2020 avec un coup de coeur... Si c'est pas joli ça !!!
♥♥♥

L'autrice, Jennifer L. Armentrout, a écrit cette saga fantastique pour moi ! Siiii, j'en suis sûre et certaine ! Si, je vous juuure... Regardez comme ils sont beaux, tous ensemble, réunis...


Bon, je m'égare sur les chemins tortueux de la superficialité, là. Je disais donc...

Jennifer L. Armentrout use de tous les ingrédients qui font que le coup de coeur est au rendez-vous pour chaque tome. J'adore ce sentiment, cette impression, que ce livre a été fait pour moi.

L'autrice nous présente, dans ce cinquième et dernier tome "Opposition", une intrigue finale solide et rondement bien menée. Cette dernière s'achève avec brio. Jennifer L. Armentrout donne toutes les réponses aux questions que l'on pouvait se poser au fil des aventures de nos héros. Et nous offre une belle conclusion, à la saga "Lux", avec un épilogue parfait... qui aurait pu faire mille pages, ç'aurait été idéal pour moi ! ☻

Daemon Black... C'est vraiment, pour moi, le personnage masculin parfait. Il a tout pour lui et j'avoue que sa loyauté envers sa famille et son amour pour Katy y sont pour beaucoup. Daemon, c'est le genre de personnage qu'il vaut mieux avoir comme ami, plutôt que comme ennemi. 
Dans "Opposition", il se met à nu. On en apprend énormément sur lui et sa communauté de Luxens.
Katy ! Quelle héroïne, quel tempérament de feu ! Elle est hargneuse, fonceuse, fidèle, les pieds bien ancrés dans la réalité. Son duo avec Daemon m'a transportée tout le long de la saga "Lux". Ils sont un tout : un yin et un yang.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Leurs histoires ont un impact sur l'intrigue, ils ne sont pas là que pour mettre en valeur les deux héros : ils les complètent.




Bah je pense que vous l'aurez compris : j'ai adoré !!! 
Ce tome 5 est génial, bourré d'action, de bienveillance, d'amour, de fantastique,...

Coup de ♥
Couverture Lux, tome 5 : Opposition
 
 
Autrice : Jennifer L. Armentrout
Maison d'Editions : J'ai lu
Date de parution :  2017
Tome 5/5
Pages :  380



Vous avez lu la saga ?

15 janv. 2020

#Blabla Acheter un livre sans lire le résumé ? Un risque à prendre ?

15.1.20 14 Commentaire

Bonjour !

Je ne sais pas si vous êtes assidues (y-a-t-il des hommes dans l'assistance ?) au blog... Mais, si c'est le cas, vous le savez déjà : je ne lis jamais les quatrièmes de couverture des romans ! 
Et si cela m'arrive, c'est plus que très, très, rarement et, c'est plutôt pour regarder des p'tits détails (dont je vous parle un peu plus bas) que pour lire le résumé !!! 



Le débat fait rage et je me suis déjà pris en pleine poire sur Livraddict, que : 
 "c'est un risque inutile à prendre ! Bim, bam, boum  ! Tais-toi et fais comme nous"
(de rien pour l'air de la chanson qui va vous tenir la journée...)
Alors, bon, moi... Je suis du style à faire le contraire de ce l'on m'ordonne. Point.

Ce qui fait que je ne lis pas les quatrièmes de couverture ?

♥ Les couvertures : Je sais, je suis au max de la superficialité dès que l'on cause "bouquin" ! J'aime les belles couvertures... Et je me dis que si l'auteurice a pris soin de faire (ou valider) une super couverture, y'a des chances pour qu'il ou elle est donc portée le même soin à son roman ! 

Alors, oui, parfois, c'est  : une belle couverture pour cacher un navet. Mais c'est comme tout, quoi : les apparences sont parfois trompeuses ! 

♥ L'auteurice : Il y a des auteurices qui sont pour moi des valeurs sures ! Barbara Constantine, Agnès Ledig, Cassandra O'Donnell, Suzanne Wright, etc. Eux, je prends le livre, même avec une couverture moche ! 😂 Je sais d'office que le roman me plaira car j'aime leurs styles avant tout !

♥ Le titre : S'il accroche mon regard, mon imagination : banco ! Bon, j'avoue, "le titre" comme base d'achat... C'est plus souvent casse-gueule que la couverture. Mais boooon.


♥ Les pictogrammes : Certaines maisons d'éditions usent à bon escient de certains pictogrammes ou mots clés, sur les quatrièmes de couverture (et c'est pour ça qu'il m'arrive de fouiner mon nez du côté obscure de la quatrième de couv')
Deux exemples avec les éditions Milady, mais J'ai Lu Pour Elle le fait aussi, Le Point il me semble), etc.
♥ Les avis des blogueuses que je suis : 
J'ai débuté la saga "Off Campus" de Elle Kennedy à cause d'Aurélie des Twogirlsandbooks (leur blog) ; j'ai prévu de lire n'importe quel titre de Pierre Bottero à cause Plouf (son blog), je rêve de débuter "Les Contes Interdits", à cause de Marinette (son blog) et pis bien d'autres ! ☺

♥ La suuuuurprise : Partir à l'inconnu. Aller au devant des choses. Découvrir au fil des pages "le tout" ! Par exemple, pour la saga "Lux" de Jennifer L. Armentrout. J'ai beau l'avoir lu/vu partout, je n'ai lu aucune chronique dans le détail, etc. Ce qui fait qu'à part la romance entre un certain Daemon et une Katy, je ne savais rien ! Et ce fût un coup de coeur. J'ai aimé tout découvrir.
Et je ne suis pas la seule dans ce cas-là... Et puis sinon, Cultura et pleins de librairies ne proposeraient pas des livres mystères. Mais si, vous savez, les livres emballés où est écrit, sur le papier cadeau/kraft, des mots clés tels que "meurtre", "passion", "champêtre", "illusion", et que sais-je encore ! N'est-ce pas Marinette qui a découvert, il y a peu Joe Hill de cette façon !

Et à ceux qui me rétorque : "Ouiiii mais c'est bien tout ça, mais qui te dit que la plume de l'auteurice va te plaire ???" Bah je leur répond, qu'au pire : je lis le premier paragraphe de la première page du roman ! 


Être déçue par une de mes lectures, ça m'arrive... 
Est-ce parce que je n'ai pas lu la quatrième de couverture ? Franchement, je ne pense pas.
Mais être divulgâchée par un résumé, qui en dit beaucoup trop, ça ne m'arrive plus !

Alors, et vous dites-moi tout ? 

Vous lisez les résumés, avant lecture ?

😘