Follow Us @fofie_lit

3 avr. 2020

Dans le mumure des feuilles qui dansent - Agnès Ledig

3.4.20 5 Commentaire

Je savais que j'allais pleurer !


Agnès Ledig fait partie de mes autrices préférées, qu'on se le dise, de suite ! J'aime sa plume. Elle raconte de belles histoires, à la fois douces et tristes, pleine de joie et de "normalité". Agnès Ledig narre la quotidien de tout à chacun, la vie, la vraie.

En tant que "larmes faciles", je le sais d'avance : lire un roman de l'autrice, c'est pleurer à coup sûr !

"Dans le murmure des feuilles qui dansent", Agnès Ledig nous montre que tout n'est pas rose dans la vie, que l'on a tous nos galères. Elle n'épargne pas ses personnages, leur passif n'est pas simple, leur présent compliqué, mais... leur futur pourrait être sympa ! Il n'y a pas de raison.

Anaëlle écrit un roman (mais ne vous attendez pas à avoir un roman autour de l'écriture, car c'est juste une "trame", il en est très peu fait mention dans le livre, au final) et pour coller au mieux à la réalité, elle demande de l'aide, par courrier, à Hervé, un Procureur de la République. S'en suit une vraie correspondance et bien plus...
Parallèlement, on découvre Thomas et Simon. Thomas met sa vie de côté, pour rester auprès de Simon, son petit frère hospitalisé. 

L'intrigue est prenante, très contemporaine. 
L'échange épistolaire entre Anaëlle et Hervé est plaisant à lire -pour moi qui adore ça-, la réalité de la vie est triste et touchante, surtout du côté de Thomas
La pastille de polar donne un soupçon de piquant et de pression, bien agréable à lire, car elle permet au lecteur de ne pas être que dans l'émotion.

On a tous nos petits bobos, mais il faut savoir relativiser et continuer à vivre : il y a toujours quelqu'un qui vit pire que nous (surtout en ce moment)... La tolérance et la bienveillance sont vraiment très présent dans ce roman.

Alors qu'habituellement, je n'en suis pas fan : j'ai aimé cette fin ouverte, qui ne l'est pas trop. Elle nous laisse deviner que "tout va bien se passer".



Couverture Dans le murmure des feuilles qui dansent
 
Autrice : Agnès LEDIG
Maison d'Editions : Le livre de Poche
Date de parution :  2019
Pages :  472


J'aimerai avoir la force d'Anaëlle, la bonté de Thomas, l'émoi d'Hervé, la force de Simon.



1 avr. 2020

Mars 2020 et mon bilan lecture

1.4.20 14 Commentaire

Bonjour tout le monde ! 
Comment allez-vous ? 
Je ne sais pas si c'est pareil chez vous, mais en ce moment : l'envie de lire est pas trop là, ni celle de bloguer...


En mars, j'ai lu 5 livres (enfin presque), pour 1895 pages.




Je continue mon avancé dans la saga de Robin Hobb "L'Assassin Royal", avec la lecture du troisième tome ! Je suis vraiment fan de l'univers et du personnage principal : Fitz.
J'ai lu et adoré "L'Aile des vierges" de Laurence Peyrin. J'ai découvert sa plume avec ce titre... Il va vite falloir que je renouvelle l'expérience !
Ensuite, j'ai lu "Ciao Bella" de Serena Giuliano, qui après les larmes dû au titre au dessous, m'a fait rire : ça fait du bien !!
Puis j'ai voulu terminer la trilogie "A la croisée des Mondes" de Philipp Pullman... mais n'étant pas dans le bon "mood", j'ai mis ma lecture de côté pour y revenir en avril.
Et pour terminer ce mois en beauté : j'ai lu "Dans le murmure des feuilles qui dansent" d'Agnès Ledig !

♥ Bref, le mois fût pas trop mal ! ♥




Du côté des chroniques, il y en a eu 7 !
3 livres chroniqués, 1 #KidsLisent et 2 blabla 
Chronique la plus lue
Chronique la plus lue
Billet le plus  lu !

Sinon, en mars, avant le confinement, j'ai eu le temps d'acheter 3 livres... + 1 gratuit ! les trois livres achetés ont été lus ce mois-ci, en plus ! ☺
Ma PAL  se maintient : au 1er mars = 41 +1 livres : 42 !!! 

Côté réseaux sociaux... 


N'hésitez pas à vous abonner à mon bookstagram (ici) et ma page Facebook (ici) qui ne sont que "bouquins, livres, romans, pages lues, etc..." et à mon compte twitter (ici) où je blablate un peu plus, de tout et de rien! 
Mars... Niveau balade et photo : flirte avec le zéro !


Ce mois-ci a rimé avec "confinement", mais pas que... il a aussi rimé avec baisse de motivation.
J'avoue avoir du mal, en ce moment avec le blogging... Je me dis "tout ça pour quoi ?" Surtout que l'autre jour, j'ai osé faire une demande de partenariat à une ME (je n'en fais jamais, d'où mon faible taux de partenariat/service presse) que j'aime beaucoup et que je suis depuis un moment. Cette dernière m'a répondu, en gros : "ton blog est sympa, c'est cool... mais nous, on s'en fout : on ne vise que des gens sur instagram et là-bas, ton compte est minuscule."
Alors, ok, je ne fais pas ce blog pour les ME, mais avoir un tel retour fait un peu mal à mon p'tit cœur d'artichaut. Pis ça, c'était avant de savoir que le confinement foutrait un tel bin's. 
 

Bref, le moral dans les chaussettes pour commencer ce nouveau mois sur le blog.
 Allez, hauts les coeurs !

Je vous souhaite un très joli mois d'avril ! 
😘 







20 mars 2020

A la croisée des Mondes, tome 2 La Tour des Anges - Philip Pullman

20.3.20 5 Commentaire

Après avoir adoré le premier tome, je me suis ruée sur celui-ci !


Mon avis va être rapide, étant donné qu'il s'agit d'un tome 2 et qu'ici le divulgâchage ne fait pas sa loi ! 
*****************

L'écriture de Philip Pullman est toujours aussi plaisante à lire.

L'intrigue de ce second tome est centrée sur Will Parry, qui recherche son père disparu il y a longtemps... Il est le personnage central de "La Tour des Anges".
Lyra, toujours accompagnée de Pan, va l'aider au mieux, mais elle est moins (beaucoup moins) mise en avant ! 

De nouveaux personnages débarquent, mais les "anciens" que l'on a tant lu dans "Les Royaumes du Nord", tels que Ma Costa ou encore Iorek m'ont manquée... 

J'avoue, j'ai pleuré... Il y a un moment, si vous ne pleurez pas à la lecture de ce second tome de "A la croisée des Mondes", bah c'est que vous n'avez pas de cœur !!! Ce n'est pas possible autrement ! #coeurbrisé

Mon seul "hic"-parce qu'il en fallait bien un, alors j'ai cherché-... J'aurai préféré que le focus reste sur Lyra et que l'on découvre l'histoire de Will à travers ses yeux.



Un très bon second tome : prenant et complexe.



Couverture À la croisée des mondes, tome 2 : La Tour des anges
Auteur : PHILIP PULLMAN
Maison d'Editions : Folio Junioir
Date de parution : 2017
Tome 2/3
Pages :  448


Vous aimez lorsque le personnage central change entre chaque tome, bien que la trame reste inchangé ???


18 mars 2020

#Blabla Littéraire : Ces livres que je ne lirai jamais !

18.3.20 12 Commentaire
 

Qui a dit "Il ne faut jamais dire : Fontaine, je ne boirai pas de ton eau" ? 
Hein, hein, qui ? 


Il y a des livres que je ne lirai jamais. Oui, j'ai osé dire "jaaaaaamais"... C'est pas de ma faute s'il y a beaucoup de livres et que chacun a ses goûts !!!

Il y a plusieurs raisons à cela :

La cause première est que je ne suis pas fana de certains genres littéraires auxquels les-dits livres appartiennent !
- Les mangas ! Ne me jetez pas la pierre (Pierre), mais je ne suis pas fan du tout !!! Joana m'a dit qu'elle en voulait un pour son anniv'... Je ne suis pas dans le caca, vu que je ne saurais pas lequel choisir !!! 😂
- Les biographies de personnalités publiques : je trouve ça d'un pédant, surtout lorsque la personnalité est encore en vie, et quand ils n'ont pas grand chose à dire et qu'ils brodent... 😖
- Les livres écrits par les blogueuses à la mode (littéraires ou non !), celles qui ont 20 ans (excusez-moi d'être vieille) et qui t'apprennent comment vivre ta vie ! "Fais ci, fais ça, vis simplement, bois de l'eau et suces des cailloux... et pendant ce temps là, moi je dépense des milliers d'€ dans un sac ou un voyage et je ne vais pas me gêner de te juger" !!! 😡

La seconde est la trop grosse côte de popularité d'un roman ! Il y a des romans qui sont encensés avant même leurs sorties, on les voit partout et ils sont "parfaits". Alors quand tu les lis, tu te mets une pression de malade :tu te dois d'aimer ! Et là, c'est la cata : tu n'aimes pas, tu le dis sur les réseaux et tu te fais limite lyncher (comment ça, j'exagère ? Oh, je suis sûre que non !). Y'a qu'à faire un tour sur insta pour voir la virulence de certains...

La troisième raison pour laquelle je ne lirai pas certains romans est leur auteurice
- Il y a des auteurices que je lisais à leurs débuts, tel Marc Lévy, et qui ont perdu ce je-ne-sais-quoi qui me plaisait beaucoup, en devenant des stars ! Et donc, je ne les lirai plus (je viens de me faire avoir dernièrement, on ne m'y reprendra plus !). 
- Ensuite, il y a ceux dont j'ai lu un roman, voir même une saga (je suis maso, hein) et nan, nan, faut arrêter Fofie à un moment donné : il y a tellement de romans dans la nature... Qu'est-ce que tu vas te faire ch... t'ennuyer à lire des romans dont tu sais qu'ils ne te plairont pas ! Victor Dixen fait parti de ceux-là, tout comme Amélie Nothomb, Katherine Pancol, etc..
- Et il y a les auteurices qui s'aiment trop. La plus part sont maintenant sur les réseaux sociaux et l'image qu'ils/elles véhiculent n'est pas forcément une de celles que j'apprécie, alors "grillé" !

 Bon y'a d'autres raisons plus futiles (le manque de correcteur et/ou la mise ne page de certaines ME, l'image de certaines ME, etc.) , mais afin d'éviter tout jet de tomate dans ma face, je vais arrêter là ! 

Les goûts et les couleurs...


Quelle raison fait que vous ne lirez jamais un livre ? 
Allez, faites pas vos timides, il doit bien y en avoir une qui traîne... 




13 mars 2020

Aube nouvelle dans le Montana

13.3.20 2 Commentaire


Le hasard fait parfois bien les choses...

J'ai trouvé ce roman "Aube nouvelle dans le Montana", par hasard, dans une boite à livre. Il était neuf ! Le cheval en couverture à fini de me convaincre... ☺
C'est donc sans aucun a priori que j'ai lu cette romance et découvert l'autrice Sylvie Rolin.

Sa plume est simple et plaisante à lire. Elle sent bon la romance de noël, adaptée en téléfilm et diffusée au mois de décembre ! Pour un premier roman, franchement : bravo !

L'intrigue n'est pas très recherchée, mais elle se lit bien. Un personnage féminin quitte tout, du jour au lendemain, et va refaire sa vie en plein Montana. Là, elle va rapidement croiser la route d'un ténébreux personnage masculin, qui sera tiraillé entre son passé douloureux et cette promesse d'un avenir chaleureux... 
Forcément, on voit venir la fin très vite. Et alors ? L'autrice, nous raconte une jolie histoire.
La fin est, en plus, rapide ; mais vu qu'on la devine très tôt, c'est pas gênant et ça évite la redondance du truc !

John Connally se cache de lui-même et des autres. Il ressasse son passé et à peur en l'avenir. C'est un personnage compliqué, que j'ai eu du mal à cerner au début. Et puis, il parvient à percer sa coquille et nous touche enfin ! 
Elisabeth m'a bien plu, et ce, dès le début. Elle est énergique et si calme en même temps... Une vraie force de la nature, un personnage parfait pour vivre dans les plaines du Montana

Le Montana... Lui, par contre, il m'a un peu manqué ! J'aurai adoré plus de descriptions, j'avais envie d'évasion ! J'avais également envie de plus de passages équestres. Y'a tout de même un cheval en couverture, quoi ! 




Une romance simple, mais efficace.
J'ai passé un très bon moment de lecture.



Couverture Aube nouvelle dans le Montana
Autrice : Sylvie ROLIN
Maison d'Editions : France Loisir
Date de parution :  2016
Pages :  310


On est d'accord, que si vous voyez un cheval en couverture, vous vous attendez à un poil plus que deux courtes balades à cheval, pour tout le roman ! Hein ? ☺