Follow Us @fofie_lit

26 mars 2017

Les derniers jours de Rabbit Hayes d'Anna McPartlin



Dès les premières lignes de ce roman contemporain dramatique, je suis tombée amoureuse de la plume d'Anna McPartlin, auteure que je ne connaissais que de nom.
Merci Abracadabra de l'avoir mis dans notre Swap St-Patrick, tu m'as offert un joli coup de coeur ! ♥


En voilà le résumé : 
"Quand Mia, que l’on surnomme affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre, même si elle refuse de l’accepter, tout comme ses proches qui assistent, impuissants, au déclin de leur fille, sœur, mère ou amie. Tous sont présents à ses côtés pour la soutenir : Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant ; Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille ; Marjorie, sa meilleure amie et confidente ; et enfin Juliet, sa fille de 12 ans, qu’elle élève seule. À mesure que les jours passent et que l’espoir de sauver Rabbit s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont se construire sans cette femme qui leur a tant apporté. Rabbit est au cœur de ce petit groupe et des préoccupations de chacun de ses membres. Si elle a perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage. Et Rabbit a quelques idées bien particulières pour leur faciliter la tâche. Mais très peu de temps pour les mettre en œuvre..."


Il faut que vous sachiez que je suis une phobique du cancer. De part mon ancien métier, j'en ai croisé beaucoup trop, au point que cette foutue maladie me donne des cauchemars ! C'est mon monstre caché dans les placards...
Alors ne soyez pas étonnés que je ne lise que très peu de romans où il en est question. Je les fuis ! 

Mais pour "Les derniers jours de Rabbit Hayes", j'ai fait un effort que je ne regrette pas !

Anna McPartlin a la plume parfaite, selon moi : elle dose l'humour drôle et l'humour noir et cynique avec justesse. Elle met du sentimentalisme là où il faut, quand il faut. Elle décrit les choses telles quelles sont, sans fioriture, ni exagération. Anna McPartlin donne vie à ses personnages au point que j'avais l'impression de lire une biographie magnifique... 
Anna McPartlin est super connue en Irlande (et pays anglo-saxons), mais on la découvre tout juste avec la parution en VF de ce roman. 

Bien que l'héroïne, Rabbit Hayes, décède des suites d'une longue maladie, ce roman est une hymne à la vie, à la famille, à l'espoir... ♥♥♥

Rabbit Hayes est maman, elle s'apprête à quitter la vie en étant entourée de sa famille, mais surtout de sa fille et de ses souvenirs ! 
Je me suis tellement identifiée à Rabbit : toujours à traîner qu'avec des garçons, à affronter les déboires avec humour, à croire en elle plutôt qu'à un illustre inconnu, à aimer sa famille malgré les aléas, à faire en sorte que l'avenir des filles soit le meilleur possible, à aimer sans fin un homme et un seul... Mais la comparaison s'arrête là ! 
Rabbit est vouée à mourir à la fin de ce roman. Et quand arrive ce moment là : moi, j'ai chialé comme pas possible (mais je pleure tout le temps, aussi ! lol ).

Tous les personnages ont leur importance dans "Les derniers jour de Rabbit Hayes".
Les parents de Rabbit, Molly et Jack, des parents unis face à l'adversité, avec toujours un mot pour rire, toujours là pour soutenir leurs enfants.
Les frangins Grace et Davey, la première est BCBG avec un coeur de maman gros comme ça, le second est lunaire et mal dans sa peau. Rabbit va faire en sorte, malgré elle, qu'ils s'acceptent comme ils sont !
Les amis, et au combien, ils sont nombreux : Francie, Mabel, la belle Marjorie,... Auront leur mot à dire le moment venu.
Et puis, il y a Juliet. Juliet, douze ans, qui voit son monde s’effondrer. Elle a peur en l'avenir, au lendemain. Elle qui a grandit trop vite, va retrouver sa place d'enfant entourée par les siens.
A eux tous, ils forment une super grande famille soudée.

La fin est triste bien sûre mais riche de leçons, d'espoir, d'amour... 

♥ Un coup de coeur ! ♥


Auteur : Anna Mc Partlin
Maison d'Editions : Pocket
Date de parution :  février 2017

Pages : 480                         
L'avez-vous lu ? Si oui, vou

10 commentaires:

  1. Trop chouette ! Il est dans ma PAL j'ai hâte de le lire !**

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mon avis, tu n'en seras pas déçue !!!
      (rien que d'y repenser lors de mon écriture du billet, j'en pleurais encore... fleur bleue la fille ! lol )

      Supprimer
  2. Contente que ce livre soit un coup de cœur pour toi. (j'ai eu peur en lisant le début de ton avis, en me disant que j'avais très mal choisi!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, tu as fait un superbe choix !!! ♥ J'adore ce livre et l'auteure est gentille (elle m'a mis un mot sur twitter ☺ ) Je suis trop contente d'avoir pu le lire !
      Encore mille merci !!!

      Supprimer
  3. Comme toi je ne lis pas de livres sur les maladies du fait de la santé de ma fille ...
    Du coup je n'osais pas m'aventurer dans ce roman mais peut être finalement ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu le lis, prépare les mouchoirs : il est super émouvant ! Mais il y a de jolies leçons de vie dedans, qui font plaisir à lire. ;*

      Supprimer
  4. Ce livre a l'air tellement beau ! J'avais limite les larmes aux yeux rien qu'en lisant ta chronique ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ?! Ce compliment que tu me fais !!! Je suis super touchée !!!

      Lis-le et là, les larmes couleront bel et bien ! :D

      Supprimer
  5. Très belle chronique qui reflète parfaitement ce que j'ai pensé de cette lecture <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de voir que ce roman plait... Il est tellement "parfait" ! ♥

      Supprimer