Follow Us @fofie_lit

11 mai 2018

Une fille en danger - Cara Vitto


Bonjour, bonjour ! 

Je lis peu de romans policiers... Je crois que c'est un tort ! 


À Paris, dans une rue déserte du 18e arrondissement, le corps d’un homme sauvagement assassiné est retrouvé abandonné en haut d’un arbre. Toutes les traces laissées sur place accablent Aléna, une photographe apparemment sans histoire. Mais pourquoi la jeune femme aurait-elle commis ce crime insolite ? Et surtout, comment ?
Gérard Coutard, détective au passé trouble est chargé de la surveiller. Il est connu dans la profession pour sa capacité à dénouer les affaires réputées hors-normes. Certains disent même que ses fréquents séjours en Afrique l’auraient doté de dons particuliers…
Gérard découvrira rapidement que la jeune femme cache des capacités physiques étranges : elle marche anormalement vite, elle possède une force surhumaine, elle perçoit la présence de son collaborateur pourtant spécialiste en filature, elle dort très peu et surtout, elle semble souffrir d’une santé mentale altérée.
Mais malgré tous ces éléments, Gérard restera convaincu de l’innocence de la photographe. Il percevra même qu’un danger plane sur elle et il se mettra en tête de la protéger, coûte que coûte, quitte à dévier de la mission de surveillance qui lui a été confiée, quitte à mettre ses proches en danger…


Je lis très peu de polars, c'est un fait ! Alors quand l'auteure, Cara Vitto m'a proposée de lire son roman, j'étais partie pour dire "non"... Mais le résumé d' "Une fille en danger" m'a plutôt intriguée ! Cara Vitto mêle au sein de son roman plusieurs genres : polars, thriller et fantastique et ce, de façon harmonieuse, aucun genre ne prend vraiment le dessus.

Gérard Coutard (pardon, mais je n'ai eu de cesse de l'appeler Croutard toooout le long de ma lecture ! 😅) est un détective qui fait souvent des missions pour les services secrets français. Avec lui, pour le seconder, le jeune Léopold, adjoint plutôt discret dans son genre mais compétant.
Aléna est une jeune et jolie photographe, très réservée, accablée de TOCs et phobies diverses. 
Leurs chemins vont se croiser, pour le bien de tous et le malheur de certains...

J'ai adoré le binôme Gérard/Léopold, ils m'ont fait rire, leurs joutes verbales sont dynamiques, ce sont elles qui consolident le roman et l'enquête autours d'Aléna.
Par contre, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à Aléna. Le personnage en lui-même est assez distant avec le lecteur : je suis restée spectatrice, je ne me suis pas sentie proche d'elle. Pourtant, son histoire est intéressante et touchante ! 

Cara Vitto traite de sujets importants, comme : les phobies sociales, les TOCs et d'autres que je tairais pour ne spoiler personne. Rien que pour ça, ce roman est à lire ! 
Le style de l'auteure est plaisant à lire. Au début d' "Une fille en danger", elle prend le temps de laisser l'intrigue se mettre en place, sans brusquer son lecteur. Le suspens est prenant. 
La fin m'a surprise et plutôt dans le bon sens : je ne l'avais pas vu venir, du moins pas ainsi !

"Une fille en danger" est un roman abouti qui plaira aux néophytes du genre (comme moi) et aux autres, plus avertis !


Le petit hic ? La couverture... Pour moi, elle n'a rien à voir avec le contenu du roman !

Partenariat avec l'auteure.


Auteure : Cara Vitto
Maison d'Editions : Auto-Edition
Date de parution :  2018
Pages : 323 
L'avez-vous lu ? 

Si oui, vous en avez pensé quoi, vous ?

5 commentaires:

  1. Je suis très intriguée ! Moi-même je ne suis pas très polar mais le résumé est très prenant et je pense que mélanger les genres aide à de lancer dans un nouveau genre
    Et puis la relation entre le détective et son assistant me fait penser a Sherlock et Watson du coup j'ai d'autant plus envie de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii exact ! Le duo est du genre Shelork & Watson !!! :D

      Supprimer
  2. J'avoue ne pas être une adepte du genre mais si il peut plaire aux néophytes pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah perso, suis pas polar du tout ! Je suis plus du genre "lire pour rêver que que pour flipper" ! lol Mais là, "ça l'a fait" comme disent le djeun's !

      Supprimer
  3. Je me le note ! Même si ce moche serpent vert là... Bof :p

    RépondreSupprimer